Si j’étais président des USA, je ferais…

Lorsqu’il faut classer les nations les plus puissantes du monde, les USA remportent la palme, toutes catégories confondues. À ce jour, ils sont le pays qui produit le plus de ressources en termes de richesses. C’est aussi une des plus grandes démocraties du monde. Imaginez le pouvoir de celui qui se trouverait à la tête d’une telle puissance. Si j’étais président des USA…

Je me battrais pour l’égalité des races

C’est un fait connu dans ce pays de très grande diversité culturelle : le racisme sévit et les inégalités raciales sont patentes. Dans certaines régions, notamment au Sud, les noirs continuent d’être perçus comme moins que des hommes, et ce, malgré l’abolition de l’esclavage. Alors, moi président des USA, je lutterais pour que les tensions raciales prennent fin et pour une Amérique dans laquelle la couleur de peau ne compterait pas. Si j’étais président des USA, je ferais en sorte que toutes les bavures policières soient sévèrement punies.

J’interdirais le port d’arme à feu par de simples civiles

Les USA font partie des pays qui comptent le plus grand nombre de décès par arme à feu. On note un nombre encore plus important de personnes blessées par ces instruments de la mort. Ces cas se comptent par milliers, dont pour la plupart des mineurs. Alors, moi président des États-Unis, j’interdirais la commercialisation de ces armes à feu. Je renforcerais cette mesure en durcissant la répression en cas de manquement.

J’assouplirais les conditions d’immigration

Je transformerais le rêve américain en une réalité pour tous. Il s’agit d’un des pays qui fait le plus rêver. Des immigrants risquent chaque année leur vie afin d’atteindre cet Eldorado tant désiré. Certains meurent sans y parvenir. Si j’étais président des États-Unis, je ferais tout mon possible pour que jamais personne ne perde la vie en essayant de se rendre dans ce pays. Au contraire, je permettrais aux braves et aux travailleurs de construire une vie meilleure aux USA.

Si j'étais président des USA, je ferais...

Enfin, si j’étais président des USA…

Je reconnaitrais, devant la face du monde, que la guerre en Irak était l’une des plus grandes erreurs de l’humanité. Elle n’était pas une guerre juste, car les forces en présence n’étaient pas égales. Il y en a résulté près de 150 000 morts dans le rang des Irakiens dans les années qui ont suivi l’invasion. Il apparaît donc évident que tous ces décès auraient pu être évités avec un peu plus de dialogue et sans avoir recours à la force. Je présenterais des excuses aux familles des victimes de la guerre, qu’elles soient américaines ou irakiennes.